Il y a 30 ans, introduire le concept d’écoute dans la communication en entreprise constituait un réel défi.
De nos jours, où la communication est plus virtuelle que jamais, on éprouve d’autant plus le besoin de retrouver de vraies valeurs de relations humaines liées à l’écoute.

 

ECOUTE et COMMUNICATION EN ENTREPRISE
Selon Alfred TOMATIS

Les potentialités de l’oreille humaine sont déterminantes dans ce “partage”, cette mise en commun, nécessaire à toute relation humaine et les apports des découvertes du Professeur Tomatis sont fondamentales.

Plusieurs éléments essentiels doivent être rappelés sur le rôle de l’oreille au niveau :

  • de la voix
  • du langage
  • du comportement
  • de tout ce qui intervient dans la transmission d’un message

Classiquement dans tout schéma de communication, on fait intervenir un locuteur (speaker) et un auditeur (listener), oubliant d’ajouter que celui qui parle est le premier écoutant du message qu’il émet.

Séance d’écoute au Centre Audio-Vocal

Cette notion d’auto-contrôle, ce domaine d’auto-écoute prennent en considération les feed-back nécessaires à l’élaboration d’un message porteur de sens.

Certains paramètres interviennent en ce domaine :

  1. les relations intimes qui existent entre l’audition et la phonation (voix, articulation)
  2. les rapports étroits qui unissent l’oreille au corps (posture, attitude comportementale)
  3. les liens qui régissent les affinités existant entre la faculté d’écoute et les potentialités corticales (mémorisation, concentration, interprétation, sémantique, créativité).

Toutes ces connexions se font par l’intermédiaire du système nerveux dont les divers réseaux ont été mis en évidence par le Professeur Tomatis.

Pour qu’il y ait une véritable communication, il convient d’ajouter à cette maîtrise du message à transmettre par le locuteur, la maîtrise de la réception de ce message par l’écoutant.

Celle-ci implique les mêmes paramètres.

Grâce aux découvertes et travaux d’Alfred Tomatis on peut considérer sous un jour nouveau, l’ensemble des actions et réactions propres à la dynamique relationnelle.

Tout le corps dans sa capacité de perception et d’émission est impliqué dans un tel processus de communication, qui n’existe pas sans partage, sans mise en commun de l’information, sans communion.

Dans une réunion, il est bon de savoir comment tous les participants écoutent, comment ils s’entendent. Le test d’écoute permet de détecter finement les potentialités d’écoute et d’auto-écoute de chacun.

L’écoute joue un rôle essentiel sur le plan de la voix, du langage, de l’expression corporelle, de la créativité.

Pour Alfred Tomatis écouter et communiquer sont des mécanismes identiques, la communication dépend de la façon d’écouter.

Dans une entreprise la synergie d’un groupe peut permettre d’opérer dans la même direction, dans la mesure où tous sont branchés sur la même longueur d’onde en gardant pour chacun la personnalité liée à son tempérament.

Grâce aux travaux d’Alfred Tomatis et à l’audio-psycho-phonologie on peut aider chacun :

à trouver sa place juste dans l’entreprise et à s’y adapter plus facilement

à exprimer et exploiter tout son potentiel

à améliorer ses performances et sa créativité

à conserver un tonus et une dynamique toujours entretenues

à trouver joie et ardeur au travail

Travail sur l’auto-contrôle par l’oreille droite lors d’un cours audio-vocal à Tokyo

(Extraits de la conférence d’Alfred Tomatis : Ecoute et communication en entreprise en 1991 à l’occasion du Forum de la communication à Milan, que vous pouvez trouver dans notre médiathèque, rubrique documentation) ou en cliquant sur le lien suivant :

L_ecoute et communication en entreprise – Conférence Tomatis Milan

Vous pouvez lire également.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *