Tout en respectant les mesures …
Un jour, un disciple demanda à Lao Tseu « Maître, qu’est ce que le langage ? » Lao Tseu lui répondit : « prends ton luth et va t’asseoir sur le monticule en face de moi » Le disciple vint s’installer sur le monticule, tenant son luth, et Lao Tseu se plaçant en face de lui, joua d’une corde de son propre luth, mettant en résonance l’instrument de son disciple. 
Et il lui dit : « tu vois, c’est ça le langage » 

Nous sommes des êtres profondément sociaux et avons besoin du contact de l’autre pour nous sentir bien. Même à un mètre distance, il est essentiel de ne pas perdre cette communication, ce partage avec l’autre, les autres, par le dialogue, l’échange. Physiquement et pas seulement virtuellement, comme deux instruments qui se mettent en harmonie … ce que ne peut pas permettre un écran.

En effet, « parler ou chanter » c’est jouer du corps de l’autre disait Tomatis. En parlant, si la voix est bien placée, et que la posture est bonne, bien verticale, le larynx vibre. Il met alors en résonance la structure osseuse et c’est elle qui se met à chanter. Ensuite seulement elle met en résonance telle ou telle cavité par contigüité. Cette vibration se transmet à la colonne cervicale puis à toute la colonne et enfin tout le squelette se met à résonner. L’os vibre comme du christal, est très riche en harmoniques élevées ce qui donne le timbre et la chaleur de la voix.
On peut essayer de parler, en se tenant bien droit, et de mettre une main sur le thorax afin de sentir la vibration … comme si la voix coulait à l’intérieur, sans donner d’air, c’est très agréable, détendant et chaleureux pour l’autre !! on parle ainsi avec son coeur …
Platon suivi d’Aristote disait que « parler ou chanter c’est mettre à l’unisson l’air qui est à l’intérieur et l’air qui est à l’extérieur ».
Ainsi, en communiquant, nous transmettons cette chaleur à l’autre qui se sent à son tour « vibrer » ou vivre. C’est la raison pour laquelle certaines voix apaisent ou dynamisent, et c’est aussi la raison pour laquelle en parlant bien, on se sent mieux dans sa peau ou dans son corps. En effet, Tomatis dit que «tout son produit par nous ( langage ou chant ) renforce la conscience que nous avons de notre propre existence ». 
Toutes les personnes qui viennent en séances pour améliorer ou corriger leur voix notent toutes un mieux-être, une détente, si essentiels pour ne pas tomber malade …
Alors, sortons, communiquons et partageons !!! Parlons, parlons, en famille mais aussi à notre voisin, à celui que l’on croise en se promenant, à la postière, à la personne qui fait la queue à 1m derrière nous … de tout, de la pluie, du beau temps, des belles choses de la vie, de ce qui nous tient à coeur …
Bon courage !!
( Extraits de L’oreille et la Voix et Ecouter l’univers de Alfred Tomatis )

Vous pouvez lire également.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *