En ces temps si mouvementés, pour ne pas devenir chèvre, il faut tendre l’oreille et la bonne !!
Depuis des années, Alfred Tomatis, médecin ORL, audio-pyscho-phonologue et spécialiste du langage a démontré que pour des raisons anatomiques, une seule oreille écoute et c’est la droite. L’oreille gauche, plus passive, entend, donne le relief alors que l’oreille droite est celle du discernement, de la concentration, de la projection dans l’avenir et l’action avec confiance et espoir …Plus proches de nos organes de phonation que la gauche elle est également l’oreille qui permet un bon langage, de s’exprimer plus facilement. A l’instar de Lev Vygotsky, pédagogue psychologue qui disait que le langage est essentiel dans la structuration de la pensée, Tomatis soulignait en permanence l’importance du langage pour extérioriser ses pensées, leur donner vie en utilisant son corps comme instrument pour les partager avec autrui.
Il a apporté à la linguistique cette notion fondamentale que : «  lorsque vous parlez, le son s’écoule de votre bouche comme le flot qui déborde d’un bassin trop plein. Il inonde tout votre corps sur lequel il s’étale. Chaque onde syllabique se déverse et déferle sur vous d’une manière inconsciente mais certaine … ” Et, «  … ce que l’homme peut créer grâce au Verbe parlé, c’est le moyen d’augmenter son potentiel d’humanisation. Il peut, grâce à lui, se scruter et se connaître,. Il augmente journellement son pouvoir d’investigation sur lui-même à mesure que son mode d’expression s’enrichit. » Extrait de L’Oreille et le Langage. 

C’est ainsi que l’on se sent bien dans sa peau …

Pour permettre à l’oreille droite de jouer son rôle de vecteur du langage, il faut fuir tout ce qui l’empêche de se mettre en route tous les matins, de rentrer dans le langage et la communication : peur, stress, fatigue, informations déprimantes, isolement … sinon, à la longue le risque est grand de se « réfugier «  durablement sur l’oreille gauche par protection, en s’isolant et perdant le partage et la réalité du quotidien, voire l’énergie pour penser. On devient alors gauche ou « maladroit », passif jusque dans ses pensées …
En tendant l’oreille droite, nous passons au stade de l’écoute, qui est une perception, 
  active, 
volontaire,
  sélective. 
 
En se restant sur l’oreille gauche, on demeure au stade de l’entendre, qui est une sensation, 
passive, 
involontaire,
                non sélective.
Nous sommes le premier auditeur de notre propre voix et l’entendre en lisant, parlant et communiquant à haute et intelligible voix est essentiel voire vital dans notre vie quotidienne pour rester en forme et avoir l’énergie et le courage bien nécessaires actuellement.
Nous vous proposons désormais la possibilité de consultation audio-psycho-phonologique, conseils et pratique d’exercices audio-vocaux par skype. Pour tout renseignement : contact@centreaudiovocal.com

Vous pouvez lire également.

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *